27 novembre 2006

La vertu mystérieuse

Maintenir le corps et l'âme dans l'unité, pour qu'ils ne puissent se séparer.

Contenir la force vitale et la rendre docile, afin de devenir simple comme le nouveau-né;

Simplifier son existence en s'abstenant de se prendre la tête avec les choses incompréhensibles.

Aimer l’autre, afin de pouvoir accepter ce qui vient de lui sans réagir, dans la pauvreté comme dans l’opulence.

Pouvoir être nu, pour un homme comme pour une femme, inondé de lumière de tous côtés,

Accepter son corps tel qu’il est, dans son ignorance ou sa sagesse; dans son illusoire beauté ou sa laideur.

Produire sans s'approprier; donner aux quatre vents; diriger sans asservir.

Posté par sicouzac à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La vertu mystérieuse

Nouveau commentaire